Îles-de-la-Madeleine, Québec

Cet extrait provient du Corpus de français madelinot ancien. Pour plus de renseignements voir LeBlanc, Carmen (2013) Les interrogatives totales en français Madelinot: continuité dans la filiation. Proceedings of Methods XIV: Papers from the Fourteenth International Conference on Methods in Dialectology, 2011. A. Barysevich, A. D’Arcy & D. Heap (dir), Bamberg Studies in Linguistics, Peter Lang : 90-101.

Toute reproduction sans autorisation est interdite.

Contact : Projet Le français à la mesure d’un continent : un patrimoine en partage (GTRC/CRSH, dir. F. Martineau) polyphonies@uottawa.ca

CONTE : Le buveur du clocher, raconté par Léger LeBlanc (1887-1982) – MA-08-13

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Gars qui restait chez/ au presbytère, chez un prêtre. Il avait été chez eux, pis il s’avait fait une cruche de bière, pis il l’avait cachée dans le clocher de l’église. À tous les deux soirs, des fois à tous les soirs, il disait au prêtre qu’il allait voir sa blonde. Il montait dans le clocher de l’église pis il buvait toute la soirée. Il arrivait des fois au presbytère, le prêtre était couché. Le prêtre a dit « Il y a quelque chose de drôle là-dedans. ». Il a dit «Faut que je le suive, une soirée. » Toujours qu’il a parti, encore pour aller voir sa blonde. Le prêtre a sorti par-derrière lui, il s’en a pas aperçu. Pis le prêtre l’a suit jusqu’à l’église. Le prêtre a vu qu’il mont/ il a monté dans le clocher de l’église. Le prêtre a dit « C’est une/ c’est de la bière qu’il a dans le clocher de l’église. Il/ il me dit qu’il va voir sa blonde. C’est là qu’il va. » Le prêtre s’en a venu au presbytère. Le lendemain le prêtre l’a envoyé bûcher du bois. Dans ce temps-là on/ tout le monde, tout le monde chauffait au bois. Le prêtre a parti, s’en a été à l’église, il a monté dans le clocher de l’église, il a cherché et il a trouvé la cruche. Le prêtre a descendu la cruche en bas pis il l’a cassée en pièces. Il s’en a venu au presbytère. Le soir il s’a encore greyé. Le prêtre a dit « Où ce que tu vas? » « Oh, » il a dit, « je vas voir ma blonde. » Pis il a parti. Il a monté dans le clocher de l’église, il a regardé partout, cherche, il est/ sa cruche était partie. Plus de cruche. Il a bien vu tout de suite que c’était le prêtre qui l’avait trouvée pis qui l’avait mis en pièces. S’en a revenu au presbytère. Le prêtre a dit, « Quoi c’est que ça, » il a dit, « tu as pas été voir ta blonde? » Il a dit, « Ma blonde, » il a dit, il a dit « elle est morte. » Le prêtre a dit, « Elle est morte? » « Oui, » il a dit, « ma blonde, elle est morte. » « Mais»  il a dit, « ce qui me console le plus, c’est qu’elle a eu le prêtre avant de mourir. »