Péninsule de Port-au-Port, Terre-Neuve

Enquête effectuée à Terre-Neuve en 1990 par André Magord ; extrait d’entrevue avec Annie Félix.

Collection d’archives: Fonds du Centre d’études franco-terre-neuviennes (CEFT)

Collection digitale: Centre d’études franco-terreneuviennes

MUNFLA 2010-086/ 90-398

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Faire du beurre.  Ramasser des/ des/ des/ des graines de sur la/ la montagne. Des berries. //I : Um-hum.// Et des bleuets j’appelions. Je quittions des fois, je suis venue à neuf heures pis j’avais une famille.  J’avons ma own famille là. Des enfants. Les plus vieux soignons pis j’aurais quitté de neuf heures des fois aller à cinq heures du soir. //I : Ah oui?// Avec un gros, gros seau à eau là tu sais là, trois des gallons des fois. //I : Mmh.// Tout plein de/ je charrions ça d’en haut sur la montagne. //I : Eh ben.// C’était pas proche. //I : Non.// Pis je sortions. Vous savez euh, y où ce  qu’est l’office là, la post office, ben plus loin que ça là. Je montions cette butte-là. //I : Ah oui? Eh ben.// Avec un seau de grains. //I : Ouf.// Pis c’/ oui euh je ramassions tout en grand notres graines et je/ en ce temps-là il y avait pas rien à/ à acheter dans les boutiques hein. //I : Um-hum.// Pis je ramassions des petits be/ berries de cinq et gallons là. Pleins. //I : Pis qu’est-ce que vous  faisiez avec?// Bien, quand que l’hiver quand que je voulions faire des confitures hein. //I : Ah oui.// Euh, je sais pas comment vous appelez ça vous autres? //I : Oui, de la confiture.// Oui? Confiture, pis j’allions pis je prenions une tasse pis je prenions ça pis je venions cuire. Pis le mettais sur le poêle. //I : Mmh, c’est bon.// Pis du sucre pis. //I : Okay.// Faisons une bonne confiture. //I : Um-hum.// Pis euh défunte maman avait toujours une vache. Et de la crème fraîche. (…) Il y avait  du beurre salé, du beurre frais. Et de la cou/ con/ la confiture ils faisaient. Pis je pouvons couper ça là, c’était right épais. Pis de la crème fraîche. //I : Um-hum.// Maman aimait tellement ça là. Pis elle cuisait bien défunte mère. Oh! Oh! Elle faisait son/ son pain pis. Ce temps-là tu achetais de la farine par/ par b/ par quart hein. //I : Oui.// Ou des sacs de cent livres. Mais astheure tu as tout en grand par commodité. Tu auras des petits sacs de sept livres et c’est tout à la commodité.