Caraquet, Nouveau-Brunswick

Corpus FRAN (Français d’Amérique du nord), Caraquet dans le cadre du projet Le français à la mesure d’un continent

Enquête effectuée en 2012 sous la supervision de Mourad Ali-Khodja et Annette Boudreau

Toute reproduction sans autorisation est interdite.

Contact : Projet Le français à la mesure d’un continent : un patrimoine en partage (GTRC/CRSH, dir. F. Martineau) polyphonies@uottawa.ca

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

P1 :   Avez-vous/ aviez-vous été voir euh Le Roi Lion en 3-D?

P3 :   Non moi j’ai vu Tintin.

P2 :   Oh my god j’ai braillé en 3-D.

P1 :   Ah oui?

P2 :   J’ai moins aimé ça parce que moi j’ai vécu avec Le Roi Lion en français là on s’entend. J’ai grandi avec euh (phrase non-terminée).

P3 :   Ah pis tu as été le voir en anglais.

P2 :   Oui oui. La seule tune que j’ai appréciée c’était euh Can you feel the love tonight parce que je la connaissais dans les deux langues. Mais euh Je voudrais déjà être roi là quand ce qu’il la chantait en anglais j’étais comme « Beurk caca ! Caca ! ». Mais quand ce/ oh my God,  quand ce que Scar pogne Mufasa pis « Longue vie au roi » pis il l’a lâché pis il tombe en 3-D là, c’était hot. C’est hot . Ou quand ce que/ tu sais quand ce que euh, euh Simba est dans le chose pis là Rafiki vient le voir dans le/ la plaine pis là Rafiki vient voir, pis là son père arrive des nuages « N’oublie pas qui tu es! » en 3-D, c’est à se pisser dessus.

P1 :   Ah.

P2 :   C’était vraiment beau là.

P1 :   Cool oui, mmh. Mais La Belle et la bête j’essaie définitivement d’aller le voir.

P2 :   Ah c’est mon film préféré. De tous les films de Walt Disney, c’est lui qui rule my world là.