Windsor, Ontario

Enquête effectuée à Windsor (Ontario) en 1992 sous la supervision de Marcel Bénéteau.

Collection Marcel Bénéteau, archives du département de folklore et ethnologie de l’Université de Sudbury (DFEUS).

Toute reproduction sans autorisation est interdite.

Contact : Projet Le français à la mesure d’un continent : un patrimoine en partage (GTRC/CRSH, dir. F. Martineau) polyphonies@uottawa.ca

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

P1 :   // Coudonc ça ressemble à des roseaux ça. Mais j’avais/ j’en a/ là-bas/ je sais si je en ai encore icitte. Non je pense pas. J’avais un bouquet. Tu sais ça pousse quand ce que tu vas par Windsor tu passes sous la //

P3 :   // la Matchette ?

P1 :   Yup.

P3 :   Um-hum.

P1 :   Et ça pousse//

P2 :   That’s it.

P1:    // c’est fleuri.

P3 :   Um-hum.

P1 :   Tu pouvais emporter ça dans maison. Tu prends la tête là //

I :   // Oui. //

P2 :   // That’s [xxx] are for.  //

P1 :   // pis il a pas un petit affaire qui tombe d’après ça.

P3 :   Oui je sais ça reste beau tout l’hi/ tout l’hiver.

P1 :   // C’est beau.

I :   Oui.

P2 :   That’s what that is ?

P1 :   Oui.

P2 :   Des roseaux ? Okay.

P1 :   Un roseau en fran/ en français mais je sais pas comment ce tu appelles ça en anglais.

P3 :   Mais ça il en avait-ti déjà autour d’icitte? Me semble c’est …

P1 :   Hmm, chez nous euh ils allaient au marais quelque part ou ben du long des quais pis ils ramassaient ça. Le cotton est/ est de brin rouge après ça.

P3 :   Um-hum.

P1 :   Quand c’est ve/ tu sais quand c’est planté. Il en pousse par le Matchette Road c’est plein du long là.

I :    Oui.

P3 :   Yup.

P2 :   Oh down here too ?

P3 :   It’s full.

P2 :   In across euh/ euh it’s take/ well, it’s taking over something like that euh.

P1 :   // Mais mémé elle en ramassait de de ça pour mettre euh comme dans la showcase où ce qu’on avait les/ les oiseaux pis ça.

P2 :   Um-hum.

P3 :   Um-hum.

P1 :   Parce ça tombe pas ça mais ils appelaient/ c’est de même qu’ils appelaient ça.

P2 :   That reminds me too. [nom de personne] wants me to pick her up some. //

P1 :   Oui.

P2 :   Then I gotta go get some.

P1 :   Oui pis on leur en apportera. C’est beau. Ça reste tel comme tu dis.

P2 :   Yeah.

P1 :   Ils tombent pantoute à terre.

P2 :   Non. [nom de personne] has got some in the house in fact. Well when you walk in [xxx].

P1 :   //Oui mais il m’avait/ m’en avais fait casser par [nom de personne]. Ça a tout graffigné pis elle [xxx].

P2 :   Um-hum. Um-hum.

P1 :   Mais j’ai pas été cette année.