Le français à travers le Canada

Plus de sept millions de Canadiens ont le français comme langue maternelle. Les francophones sont répartis dans tout le pays, souvent en situation minoritaire, mais le français est bel et bien parlé d’un océan à l’autre. Bien que le Canada soit officiellement bilingue, le statut du français varie d’une province et d’un territoire à l’autre. Au Québec, où les francophones sont majoritaires, le français est la langue officielle au niveau provincial. Le Nouveau-Brunswick est la seule province officiellement bilingue. Les autres provinces et territoires ne reconnaissent pas officiellement le français, bien que les francophones y soient parfois très présents; ils bénéficient toutefois souvent de mesures leur offrant des services en français et ont certaines garanties quant à son usage dans les tribunaux.

Pour des raisons historiques, les francophones ne parlent pas tous la même variété de français. On distingue deux variétés principales: le laurentien (né dans la vallée du Saint-Laurent et répandu aujourd’hui jusque dans l’Ouest) et l’acadien (né en Nouvelle-Écosse mais répandu aujourd’hui dans les Provinces Maritimes, en particulier au Nouveau-Brunswick).

Le laurentien, et dans une moindre mesure l’acadien, se sont diffusés en Nouvelle-Angleterre au 19e siècle. L’acadien s’est en outre exporté en Louisiane suite au Grand Dérangement. Pour plus d’information, voir Les francophones aux États-Unis.

Extraits sonores