Conférences : Quand la Louisiane parle français

Le premier institut d’été international sur l’histoire et la culture de la Louisiane française et francophone s’est donné à l’Université Tulane (La Nouvelle-Orléans) du 28 mai au 1er juin 2012.

Pour consulter le site de l’institut

Organisé par Jean-Pierre Le Glaunec (Université de Sherbrooke), Thomas Klingler (Université Tulane) et France Martineau (Université d’Ottawa), cet institut s’adressait en priorité aux étudiants et étudiantes en histoire, linguistique, anthropologie et archivistique. L’institut a été une occasion unique de découvrir l’histoire de la Louisiane, sur place et sous un jour nouveau.

 

Afin d’assurer la diffusion de la recherche, le projet Le français à la mesure d’un continent met en ligne quelques résumés des conférences proposées lors de cet institut.

Pour visionner ou écouter les conférences, vous pouvez sélectionner la photo du conférencier.

« Les sources linguistiques du français louisianais »,

Luc Baronian, Université du Québec à Chicoutimi

« Réfugiés de Saint-Domingue à la Nouvelle-Orléans : francophonie et identité »,

Nathalie Dessens, Université Toulouse-Le Mirail

« L’Amérique française, d’hier et d’aujourd’hui »,

France Martineau, Université d’Ottawa

« New Orleans : cultural Blender of the Atlantic World »,

Sylvia Frey, Université Tulane

« Ce que la Louisiane nous enseigne sur le développement des créoles français »,

Thomas Klingler, Univerté Tulane

« Portraits d’esclaves francophones à la Nouvelle-Orléans, 1803-1850 »,

Jean-Pierre Le Glaunec, Université de Sherbrooke

« Le français louisianais et la syntaxe de l’oral »,

Ingrid Neumann-Holzschuh, Université de Regensburg, Allemagne

« Archivistique, diplomatique, ecdotique : les sciences de l’érudition au service de l’historien et du linguiste »,

Christine Nougaret, École nationale des chartes

« Le français de la Louisiane et son ancrage historique dans la francophonie des Amériques »,

André Thibault, Université de Paris-Sorbonne