André Thibault

Université de Paris Sorbonne

andre.thibault3@wanadoo.fr

EMPLACEMENT : 

André Thibault est professeur à l’Université de Paris Sorbonne (Paris IV) où il détient la chaire consacrée aux études de « Francophonie et variétés des français ». Sa thèse, publiée dans la série des Beihefte de la Zeitschrift für romanische Philologie (n° 301), portait sur un sujet de syntaxe verbale de l’espagnol dans une perspective diachronique (Perfecto simple y perfecto compuesto: Estudio de los perfectos de indicativo […], Tübingen, 2000). Son dossier d’Habilitation, Recherches et réalisations en lexicologie et lexicographie françaises et galloromanes, comportait comme pièce maîtresse le Dictionnaire suisse romand, pour lequel la Société de Linguistique Romane lui a décerné le prix Albert Dauzat. Aujourd’hui directeur-adjoint de la Revue de Linguistique Romane, il s’intéresse particulièrement au français régional ainsi qu’au phénomène de l’emprunt linguistique. Ses recherches récentes portent en particulier sur le français régional antillais, dans une perspective historico-comparative.

Sélection de publications :

André Thibault (2009). « Français d’Amérique et créoles / français des Antilles : nouveaux témoignages », Revue de linguistique romane vol. 73, p. 77-137.

André Thibault (2009). Gallicismes et théorie de l’emprunt linguistique, Paris, L’Harmattan.

André Thibault (2008). « Français des Antilles et français d’Amérique : les diatopismes de Joseph Zobel, auteur martiniquais », Revue de linguistique romane vol. 72, p. 115-156.

André Thibault (coord.) (2008). Richesses du français et géographie linguistique, vol. 2. Coll. Champs linguistiques, Recherches. Bruxelles, De Boeck et Duculot, 606 p.

André Thibault (2008). « Les régionalismes dans La Rue Cases-Nègres (1950) de Joseph Zobel», dans A. Thibault (coord.), Richesses du français et géographie linguistique, vol. 2. Bruxelles : De Boeck et Duculot, p. 227-314.

André Thibault (2004) [1994]. Dictionnaire suisse romand : Particularités lexicales du français contemporain, Genève, ZOÉ, 2e éd., revue et augmentée, 887 p.