Andres Kristol

Université de Neuchâtel

andres.kristol@unine.ch

EMPLACEMENT : 

Andres Kristol est professeur ordinaire (titulaire) d’histoire de la langue française et de dialectologie gallo-romane à l’Université de Neuchâtel (Suisse) et professeur extraordinaire (à temps partiel) de linguistique historique du français à l’Université de Bâle. Il est directeur du Centre de dialectologie et d’étude du français régional de l’Université de Neuchâtel et responsable scientifique de l’un des quatre Vocabulaires nationaux de la Suisse, à savoir le Glossaire des patois de la Suisse romande. Il est spécialiste de la linguistique variationnelle (diachronie et diatopie) de l’espace francophone, en particulier de la Suisse romande. Par ailleurs, il est l’un des deux rédacteurs responsables de la revue suisse de linguistique romane, Vox Romanica. Ses domaines de recherche comprennent notamment a-) Langue française en Angleterre à la fin du Moyen Âge (XIVe/XVe s.): caractéristiques linguistiques, statut sociolinguistique. b-) Histoire de la pensée grammairienne: les premiers grammairiens du français et l’élaboration de la norme du français. c-) Sociolinguistique historique du domaine gallo-roman. d-) Histoire linguistique de la Suisse occidentale. e-) Dialectologie francoprovençale, en particulier de l’espace suisse romand.

Lien :

Page web personnelle

Sélection de publications :

Dorothée Aquino-Weber, Sara Cotelli et Andres Kristol (dir.) (2009). Sociolinguistique historique du domaine gallo-roman. Enjeux et méthodologies d’un champ disciplinaire émergent. Actes du colloque de Neuchâtel, 8-9 juin 2007, Berne, Peter Lang.

Andres Kristol et al. (2005). Dictionnaire toponymique des communes suisses / Lexikon der schweizerischen Gemeindenamen / Dizionario toponomastico dei comuni svizzeri, Frauenfeld et Lausanne, Huber et Payot, 1105 p.

Andres Kristol (2010). « Contact des langues et emprunts. L’influence du français sur les parlers gallo-romans de la Suisse romande », dans André Thibault (dir.) Gallicismes et théorie de l’emprunt linguistique, Paris, L’Harmattan, p. 71-91.

Andres Kristol (2008). « Unité et hétérogénéité du français en Suisse romande », dans Gisèle Delage (dir.) La langue française dans sa diversité, Québec, Gouvernement du Québec, Secrétariat à la politique linguistique, p. 93-94.