Carmen LeBlanc

Université Carleton

Carmen_LeBlanc@carleton.ca

EMPLACEMENT : 

Carmen LeBlanc est professeure aux Départements de français et de linguistique de l’Université Carleton où elle enseigne la linguistique française et la sociolinguistique. Elle s’intéresse depuis longtemps aux variétés de français parlées en Amérique dans une optique tant évolutive que comparative. Elle tente en particulier de cerner les aspects du système qui subissent l’influence du contact entre variétés d’une même langue, y compris le standard. Ses champs d’intérêt principaux sont l’expression synthétique, analytique et périphrastique des différents volets du système verbal et la structure des phrases. Ses travaux récents traitaient au reste de l’évolution des formes non normées dans les énoncés hypothétiques et habituels de deux variétés de français parlées en Ontario et au Québec. Ses recherches actuelles en sociolinguistique historique portent sur les tendances communautaires en lien avec les changements sociétaux dans le français madelinot. La population des Iles de la Madeleine, d’origine acadienne et longtemps isolée, a connu au cours du siècle dernier des bouleversements importants surtout du point de vue des communications et de l’éducation. Par l’entremise des traces qu’ont laissé ces bouleversements dans la langue des différentes générations de mêmes familles, la chercheure analyse les étapes de l’évolution de l’idiome.

Sélection de publications:

Carmen LeBlanc,  France Martineau et Yves Frenette (dir.) (2010). Vues sur le français d’ici, Québec, Presses de l’Université Laval.

Carmen LeBlanc (2009). « Conditional Morphology in si-clauses : A Canadian French Reanalysis », Canadian Journal of Linguistics / Revue canadienne de linguistique, vol. 54, no. 2 p. 1001-1021.

Carmen LeBlanc (2009). « ALLER parfois, PRÉSENT souvent : l’expression de l’habituel en français parlé », dans France Martineau, Raymond Mougeon, Terry Nadasdi et Mireille Tremblay (dir.) Le français d’ici : études linguistiques et sociolinguistiques sur la variation du français au Québec et en Ontario. Coll. Theoria, 13. Toronto : GREF, p. 91-125.