Anthony Lodge

University of St Andrews

Anthony.Lodge@st-andrews.ac.uk

EMPLACEMENT : 

Anthony Lodge est, depuis 2008, professeur émerite de linguistique française à l’Université de Saint-Andrews (R-U). Il a enseigné la linguistique française dans trois universités britanniques – Aberdeen (1967-1984), Newcastle (1984-1995), Saint Andrews (1995-2008). Tout au long de sa carrière il s’est intéressé à l’enseignement du français langue étrangère (publ. Le Français en faculté 1979) et à l’édition de textes médiévaux (publ. Le Livre des Manières d’Etienne de Fougères (1979), The Earliest Branches of the Roman de Renart (2001). Il s’est intéressé également à la langue occitane, et en particulier aux archives médiévales de Montferrand (Puy-de-Dôme) (publ. Les comptes des consuls de Montferrand (1985, 2006, 2010). En linguistique historique il a publié deux ouvrages importants – Le Français. Histoire d’un dialecte devenu langue (1997) et A Sociolinguistic History of Parisian French (2004). Avec Jacques Durand et Richard Towell il a fondé en 1989 la revue Journal of French Language Studies (CUP).

Sélection de publications :

Anthony Lodge (2010) « Standardisation, koinéisation et l’historiographie du français », Revue de linguistique romane  no 293-294, p. 5-25.

Anthony Lodge (2009). « La sociolinguistique historique et le problème des données », dans Dorothée Aquino-Weber, Sara Cotelli et Andres Kristol (dir.) Sociolinguistique historique du domaine gallo-roman: Enjeux et méthodologies. Berne, Peter Lang, 199-219.

Anthony Lodge (2009). « Le français et l’occitan en Auvergne au XIVe siècle: l’exemple de Montferrand », dans Luc Baronian et France Martineau (dir.) Le français: d’un continent à l’autre. Québec, Les Presses de l’Université Laval, p. 269-290.

Anthony Lodge (2006). Les comptes des consuls de Montferrand (1273-1319), Paris, École des Chartes, 212 p.

Anthony Lodge (2004). A sociolinguistic history of Parisian French. Cambridge, Cambridge University Press, 290 p.

Anthony Lodge (1993). French: from dialect to standard, London, Routledge, 296 p.