Ralph Ludwig

Université Martin Luther de Halle/ Saale

ludwig@romanistik.uni-halle.de

EMPLACEMENT : 

Ralph Ludwig est professeur de philologie romane à l’Université Martin Luther de Halle/ Saale (Allemagne). Il y enseigne la linguistique française et espagnole. Ses principaux axes de recherche sont l’oralité et la linguistique de contact, portant notamment sur certaines langues et cultures de la Caraïbe franco- (créolo-)phone, de l’Amérique hispanique et de l’Océan Indien. Il a enseigné à plusieurs reprises à l’Université des Antilles et de la Guyane en tant que professeur invité et dirigé plusieurs projets de recherche portant sur la variation linguistique franco- et hispano-américaine. R. Ludwig a publié de nombreux travaux dans ces domaines.

Partant de la problématique du passage à l’écrit des langues orales et des enjeux identitaires qui en découlent, il s’intéresse depuis toujours également à la littérature francophone ; ces études ont débouché, entre autres, sur la publication – chez Gallimard – d’un recueil de nouvelles d’auteurs antillais et d’une introduction (en langue allemande) à la littérature franco-antillaise.

Actuellement, ses activités de recherche s’organisent autour de trois pôles étroitement liés. Il travaille à la constitution d’un corpus de textes du français oral (en tant que coresponsable du projet franco-allemand « CIEL-F » : « Corpus International Écologique de la Langue Française »). Ceci l’a amené à approfondir, d’un point de vue théorique, la notion de « linguistique écologique », qu’il entreprend de redéfinir en engageant une nouvelle discussion au sein d’un réseau international de chercheurs. Enfin, il met sur pied – en collaboration avec l’Université d’Augsbourg (Allemagne) – un projet de recherche portant sur la linguistique française des 17e et 18e siècles, et plus particulièrement sur les théories des Lumières, qui s’avèrent essentielles pour la compréhension des processus normatifs et identitaires liés au français dans l’ensemble de la francophonie.

Lien :

Corpus international écologique de la langue française

Sélection de publications :

Ludwig, Ralph (dir.). (1994). ‘Écrire la ,parole de nuit‘ – la nouvelle littérature antillaise. Nouvelles, poèmes et réflexions poétiques de Patrick Chamoiseau, Raphaël Confiant, René Depestre, Édouard Glissant, Bertène Juminer, Ernest Pépin, Gisèle Pineau, Hector Poullet et Sylviane Telchid; rassemblés et introduits par Ralph Ludwig, Paris, Gallimard, Collection Folio Essais; 2. Aufl. 1997; 3. Aufl. 2002

Hookoomsing, Vinesh Y., Ralph Ludwig et Burkhard Schnepel (dir.). (2009). Multiple Identities in Action: Mauritius and some Antillean Parallelisms, Frankfurt a. M., Peter Lang,  Sprache-Identität- Kultur 5.

Ralph Ludwig, Sylviane Telchid et Florence Bruneau-Ludwig (2001). Corpus créole. Textes oraux dominicais, guadeloupéens, guyanais, haïtiens, mauriciens et seychellois: enregistrements, transcriptions et traductions. En collaboration avec Stefan Pfänder et Didier de Robillard, Hamburg, Buske Verlag: Kreolische Bibliothek 18.

Françoise Gadet, Ralph Ludwig et Stefan Pfänder 2009. « Francophonie et typologie des situations », Cahiers de linguistique vol. 34, no. 1, p. 143-162.

Kriegel, Sibylle & Ludwig, Ralph & Henri, Fabiola (2009). « Les rapports entre créole et bhojpouri à Maurice : contact de langues et actes identitaires », dans Vinesh Hookoomsing, Ralph Ludwig, & Burkhard Schnepel (dir.), Multiple Identities in Action: Mauritius and some Antillean Parallelisms, Frankfurt a. M., Peter Lang, Sprache-Identität-Kultur, p. 203-252.