Jean-Pierre Pichette

Université Sainte-Anne

jeanpierre.pichette@usainteanne.ca

EMPLACEMENT : 

Jean-Pierre Pichette a conduit à partir de 1968 de nombreuses missions folkloriques au Québec, en Ontario, au Manitoba, en Saskatchewan, en Alberta, en Colombie-Britannique, au Nouveau-Brunswick, à l’Île-du-Prince-Édouard, en Nouvelle-Écosse et dans l’état de New-York. D’abord professeur de français à Charlesbourg (1970-1981), puis d’ethnologie à l’Université Laval (1978-1981), il a enseigné la littérature orale au département de Folklore et ethnologie de l’Université de Sudbury (1981-2004) et, depuis septembre 2004, il occupe la chaire Cofram, une chaire de recherche du Canada (niveau 1) pour l’étude de l’oralité et des traditions populaires des francophonies minoritaires à l’Université Sainte-Anne. Directeur de la collection « Mémoires d’homme » aux éditions Quinze à Montréal (1978-1990 : onze titres parus), qui est consacrée à l’illustration des traditions orales des Français d’Amérique, directeur de la section « ethnologie » des « Cahiers des Amériques » aux éditions du Septentrion de Québec (2002), directeur de la collection « Les Archives de folklore » fondée par Luc Lacourcière aux Presses de l’Université Laval (2003 : trois titres parus), directeur de la Revue du Nouvel-Ontario (1982-1988 : cinq numéros) et de Rabaska, revue d’ethnologie de l’Amérique française (depuis 2002, neuf volumes publiés), il est aussi membre des conseils d’administration de la Société historique du Nouvel-Ontario (1985-2005), de l’Institut franco-ontarien (1984-1989), du Centre franco-ontarien de folklore (depuis 1989), membre fondateur de la Société Charlevoix (1992) et du Groupe de recherche en études acadiennes (2005).

Il a publié le Guide raisonné des jurons (Les Quinze, 1980), L’Observance des conseils du maître (Pul, 1991 ; Médaille Luc-Lacourcière 1991), Le Répertoire ethnologique de l’Ontario français (Puo, 1992) ; il a assuré la direction d’ouvrages collectifs : L’Œuvre de Germain Lemieux (Prise de parole, 1993), Francophonies d’Amérique (no 5, « Traditions orales d’Amérique française », Puo, 1995), Entre Beauce et Acadie (Études offertes au professeur Jean-Claude Dupont, Pul, 2001), Habiter le pays. L’inventaire du patrimoine en Ontario français (Prise de parole et Cfof, 2001), Passeur de mémoire en Ontario français. Germain Lemieux, s.j. (Cfof, 2001), Le Patrimoine religieux de la Nouvelle-Écosse. Signes et paradoxes en Acadie (Port Acadie, no 10-11-12, 2007), La Résistance des marges (Port Acadie, no 13-14-15, 2009), L’Édition des contes de tradition orale. Pour qui ? Comment ? (Port Acadie, no 16-17, 2010), Port Acadie (no 18-19, 2011) et les Cahiers Charlevoix (Prise de parole, 1995, 1997, 1998, 2000, 2002, 2004, 2006 ; Puo, 2010).

Lien :

Chaire Cofram

Sélection de publications :

Gaétan Gervais et Jean-Pierre Pichette (dir.) (2010). Dictionnaire des écrits de l’Ontario français 1613-1993, Ottawa, Presses de l’Université d’Ottawa, xxxiv-1097 p. + 19 p. hors texte. Illustrations.

Jean-Pierre Pichette (2010). « Le Principe du limaçon ou la résistance des marges. Essai d’interprétation de la dynamique des traditions », dans les Cahiers Charlevoix 8. Études franco-ontariennes, Ottawa, Société Charlevoix et Presses de l’Université d’Ottawa, 2010, p. 11-75.

Jean-Pierre Pichette (2010). « De l’oral à l’écrit : toute une histoire », p. 147-224 ; suivi de « Protocole pour la transcription des documents de source orale en vue de l’édition », p. 225-257, dans Éditer des contes de tradition orale. Pour qui ? Comment ? Actes des journées internationales d’étude organisées les 23 et 24 octobre 2008 à l=Université

Sainte-Anne, dans Port-Acadie. Revue interdisciplinaire en études acadiennes, nos 16-17, automne 2009-printemps 2010, Université Sainte-Anne.