Rodrigue Landry

Université de Moncton

rodrigue.landry@umoncton.ca

EMPLACEMENT : 

Rodrigue Landry est depuis 2002 le directeur général de l’Institut canadien de recherche sur les minorités linguistiques. Il a été, de 1975 à 2002, professeur à la Faculté des sciences de l’éducation à l’Université de Moncton et doyen de cette faculté de 1992  à 2002. Ses recherches, ses modèles théoriques et ses publications portent sur la vitalité linguistique des communautés, l’éducation en milieu minoritaire, la construction identitaire, le bilinguisme et l’apprentissage scolaire. Conférencier recherché, il a agi à titre de consultant auprès de nombreux organismes gouvernementaux et non-gouvernementaux et a servi à titre d’expert-conseil dans plusieurs causes ou procès liés à la revendication de droits linguistiques par les francophones du Canada.  Récemment, il proposa le concept sociopolitique de l’autonomie culturelle comme cadre conceptuel pour guider des efforts de revitalisation langagière chez les groupes linguistiques minoritaires.

Lien :

Institut canadien de recherche sur les minorités linguistiques

Sélection de publications :

Rodrigue Landry (2009). « Au-delà de l’école : le projet politique de l’autonomie culturelle », Francophonies d’Amérique, vol. 26, p. 149-183.

Rodrigue Landry et Serge Rousselle (2003). Éducation et droits collectifs : au-delà de l’article 23 de la Charte, Éditions de la Francophonie (Prix France-Acadie, section «Sciences humaines», 2003).

R. Allard, R. Landry et K. Deveau (2006). « La vitalité ethnolinguistique et l’étude du développement bilingue des minorités acadiennes et francophones du Canada Atlantique », dans A. Magord (dir.) Innovation et adaptation : expériences acadiennes contemporaines, Bruxelles, Peter Lang, p. 85-104.

Rodrigue Landry (2006). « Ayant droit et école de langue française : le cas de l’exogamie », Supreme Court Law Review, vol. 32, p. 147-171.

Rodrigue Landry, R. Allard, K. Deveau et N. Bourgeois (2005). « Autodétermination du comportement langagier en milieu minoritaire : un modèle conceptuel », Francophonies d’Amérique, volume no 20, p. 63-78.