François-Joseph Ruggiu

Université de Paris-Sorbonne

francois_joseph_ruggiu@hotmail.com

EMPLACEMENT : 

Ancien élève de l’ENS-ULM, François-Joseph est professeur à l’Université de Paris-Sorbonne (Paris IV). Spécialiste de l’histoire comparée de la société et de la famille en France et en Angleterre à l’époque moderne, il oriente actuellement ses travaux vers l’histoire des sociétés américaines à l’époque coloniale. Il s’intéresse aussi à la notion même d’empire colonial aux XVIIe et XVIIIe siècles, en particulier dans le cas de la France d’Ancien Régime. Il cherche à tenir ensemble les fils d’une histoire sociale quantitative à travers le projet ANR-06-CORP-005-03 « Mobilités, Populations, Familles en France du Nord de la fin du XVIIe siècle à la fin du XIXe siècle », et qualitative à travers le GDR n°2649 du CNRS « Les écrits du for privé en France de la fin du Moyen Age à 1914 » (2003-2010) et le projet ANR-07-CORP-020– « Les écrits personnels francophones ». Il co-dirige avec Jean-Pierre Bardet un recensement des références des écrits du for privé conservés dans les archives et les bibliothèques publiques françaises.

Liens :

www.ecritsduforprive.fr
www.firstpersonwritings.eu

Sélection de publications :

Sylvie Mouysset, Jean-Pierre Bardet, François-Joseph Ruggiu (dir.) (2011). Car c’est moy que je peins. Ecritures de soi, individu et liens sociaux (Europe, XVe-XXe siècle), CNRS-Université de Toulouse-Le Mirail, collection « Méridiennes », 281 p.

François-Joseph Ruggiu (2010). « L’histoire urbaine en France dans Les années 2000 », città e storia, V , 1, pp. 23-53.

François-Joseph Ruggiu (2010). « Histoire de la parenté ou anthropologie historique de la parenté? Autour de kinship in Europe », Annales de démographie historique, no. 1, p. 223-256.

François-Joseph Ruggiu (2007). L’individu et la famille dans les sociétés urbaines anglaise et française au XVIIIe siècle, Paris, Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, 541 p.

François-Joseph Ruggiu (2004). « Autres sources, autre histoire? Faire l’histoire des individus des XVIIe et XVIIIe siècles en Angleterre et en France », Revue de Synthèse, t. 125, 5e série, p. 111-152.

François-Joseph Ruggiu (1997). Les élites et les villes moyennes en France et en Angleterre (XVIIe-XVIIIe siècles), Paris, L’Harmattan, 356 p.