Heather Burnett

Postdoctorante
Université de Montréal

EMPLACEMENT :

Heather Burnett s’intéresse à la syntaxe, la sémantique et la pragmatique formelle. Ses recherches portent principalement sur la variation contextuelle, dialectale et diachronique dans l’interprétation des expressions linguistiques. Sa thèse de doctorat, qui a été complétée au département de linguistique de UCLA sous la direction de Edward Keenan et Dominique Sportiche en 2012, apporte une nouvelle théorie de l’intéraction entre la dépendance au contexte, le vague et la structure scalaire  parmi les adjectifs gradables. Ses recherches synchroniques sur le français portent sur le français québécois et, en particulier, sur le français parlé à Montréal. Elle a effectué plusieurs études sur le système quantificationnel montréalais (certaines en collaboration avec David-Étienne Bouchard et Daniel Valois) et sur le système de négation et de termes à polarité négative québécois (en collaboration avec Mireille Tremblay et Hélène Blondeau). La majorité de ces études possède un volet comparatif (avec le(s) français parlé(s) en Europe) et diachronique. Elle est présentement postdoctorante à l’Université de Montréal sous la direction de Mireille Tremblay et chercheure associée à l’Institut Jean Nicod de l’École normale supérieure à Paris.

Site personnel : https://sites.google.com/site/heathersusanburnett/

Publications récentes :

Burnett, Heather. (accepté). « The Logical Foundations of Adjectival Scale Structure. » article accepté dans la revue Linguistics & Philosophy.

Burnett, Heather. (2013).  »Structure événementielle et modification pragmatique: On connait-tu tout sur /tUt/? »  dans Davy Bigot, Michael Friesner et Mireille Tremblay (dir). Les français d’ici et d’aujourd’hui: Description, représentation et théorisation. Presses universitaires de Laval. pp. 211-230.

Burnett, Heather. (2012). « The Role of Microvariation in the Study of Semantic Universals: Adverbial Quantifiers in European and Québec French. » Journal of Semantics. 29 (1): 1-38.

Bouchard, David-Étienne, Heather Burnett et Daniel Valois. (2012). « Degree Fronting in Québec French and the Syntactic Structure of Degree Quantifier DPs. » dans Berns, Janine, Haike Jacobs, et Tobias Scheer (dir). Romance Languages and Linguistic Theory 2011. Amsterdam: John Benjamins. pp. 39-54.