Emilie Urbain

Doctorat en sciences du langage / Langues et lettres
Université de Moncton / Université de Liège

EMPLACEMENT : 

Mes recherches doctorales portent sur le discours métalinguistique dans deux milieux francophones minoritaires d’Amérique du Nord: la Louisiane et l’Acadie des Maritimes. Je propose, par l’adoption d’une perspective historique, d’envisager comment les médias et le discours scientifique sur la langue ont construit en Louisiane et en Acadie un discours « d’autorité » sur la question linguistique. En interrogeant la circulation des discours, j’envisage ainsi le rôle de ces deux institutions clés du milieu minoritaire dans l’évolution, la valorisation et la stigmatisation des variétés de français d’Amérique du Nord. Je m’intéresse en particulier au rôle de la terminologie linguistique, et des dénominations de langue et de groupes (glottonymes et ethnonymes) dans la construction des représentations linguistiques.

Par une analyse critique et argumentative du discours métalinguistique, je souhaite conférer une visibilité aux dynamiques et aux argumentations passées et présentes du discours sur la langue, ce qui permettra très certainement de mieux en saisir les enjeux, et de poser sur des discours qui se veulent « neutres et objectifs » un regard critique, et nécessairement réflexif.

Dans le cadre de mon assistanat pour le projet Le français à la mesure d’un continent, je suis chargée par la Professeure Annette Boudreau et le Professeur Mourad Ali-khodja de vérifier et mettre à jour les transcriptions du corpus d’entrevues patrimoniales Boudreau-Dubois conformément à la nouvelle convention de transcription adoptée par la projet, ainsi que de travailler sur le discours métalinguistique du clergé en Acadie dans différentes types de sources, dans une perspective historique.