Amis pour la vie : Friends for ever

Si le français s’est enrichi grâce aux langues gauloise et francique, de nombreux échanges lexicaux se sont aussi produits tout au long de l’histoire entre la France et l’Angleterre.

L’anglais appartient à la famille germanique, tandis que le français appartient à la famille des langues romanes. Comment expliquer que l’anglais et le français aient un nombre important de mots dont l’origine est commune?

La réponse nous replonge dans les batailles historiques telles que la bataille d’Hastings et la Guerre de 100 ans :

Guillaume, duc de Normandie en France, sort vainqueur de son combat qui l’oppose au roi Harold d’Angleterre en 1066. Dès lors, les Normands s’imposent en Angleterre pendant près de quatre siècles, période durant laquelle le français devient la langue de l’aristocratie, de la loi et de la justice ; il est alors de bon ton pour les familles riches et/ou nobles anglaises d’envoyer leurs enfants étudier en France. Pourtant, le règne anglo-normand menace la dynastie française puisque les Anglais possèdent des terres en France. C’est pourquoi prend naissance la Guerre de 100 ans (1337-1453), un conflit qui opposera le royaume d’Angleterre et le royaume de France. Pendant cette période, Henri IV d’Angleterre est le premier roi à avoir la langue anglaise comme langue maternelle, même s’il connait le français.

Nous comprenons ainsi pourquoi la langue anglaise est profondément marquée par le français.


Du français à l’anglais – À vous de jouer!


Cependant, même si les deux langues sont demeurées proches pendant plus de quatre siècles, il n’en demeure pas moins qu’elles ont chacune leur identité propre. Il en résulte que certains mots se ressemblent par leur forme, mais se distinguent par leur sens.

Par exemple gratuity en anglais se définit comme étant un pourboire, et s’éloigne donc considérablement de gratuité, qui est le caractère de ce qui est gratuit. Gratuité et gratuity sont un parfait exemple de faux amis.


La curiosité, quel bon défaut!

Pour en savoir plus sur les liens entre le français et l’anglais

Oscar Bloch et Walther von Wartburg (dir.), Dictionnaire étymologique de la langue française, Paris, PUF, 2004 [1932].

Oxford Dictionary of English, Oxford, Oxford University Press, 2010.

Oxford English Dictionary en ligne, http://www.oed.com/

Frédéric Duval, « Le Moyen Âge » dans Alain Rey (dir.), Mille ans de langue française, Paris, Perrin, 2007, p. 393-405.

Trésor de la langue française informatisé, http://atilf.atilf.fr